Après 4 années de mandat où je conduis une action politique de gauche, sociale, écologique et entrepreneuriale renouvelée, dans un contexte inédit de transitions à la fois locales et nationales, je ressens la nécessité et l’opportunité d’initier à Nantes et pour Nantes une démarche fondée sur ces valeurs.

Le monde et l’époque nous demandent de changer et d’ouvrir de nouvelles voies. Ma conviction est que les territoires sont la bonne échelle pour relever le défi de l’avenir. Pour cela, j’ai engagé des inflexions majeures pour Nantes, ouvert des expérimentations, rassemblé des sensibilités différentes pour tracer un chemin de concrétisation qui nous place collectivement à la hauteur des enjeux.

Chaque jour, Nantes, comme d’autres grandes métropoles en Europe et dans le monde, témoigne de son inventivité à construire les solutions avec les acteurs et habitants.

Chaque jour, forte de ces valeurs, de ces convictions, j’ai tenu le cap et mis en oeuvre les engagements que j’ai pris devant les Nantaises et les Nantais. Nous avons ouvert un chemin pour faire de Nantes une ville de l’intime et des grands horizons, une ville qui sait conjuguer le futur au présent pour améliorer la vie de toutes et tous au quotidien. Une ville qui protège, une ville qui ne relègue pas les plus faibles et favorise l’émancipation de chacun autant qu’elle propose un avenir commun. C’est la singularité de Nantes, sa contribution : oui, c’est possible avec un état d’esprit ouvert, le goût de l’autre et une culture du dialogue continu.

Aujourd’hui, en parallèle de l’action que je mène au quotidien avec mon équipe, je veux prendre le temps de tirer des enseignements, d’échanger, de débattre au fond des choses, entendre des points de vue nouveaux et sensibles. Pour approfondir l’action déjà engagée, faire grandir ce que nous partageons en commun et ouvrir ensemble des voies audacieuses qui répondent le mieux et pour le plus grand nombre aux changements présents et à venir.

A Nantes, ville de solidarité, d’humanité et d’ingéniosité, nous sommes nombreux à partager des constats et des convictions communes, que nous mettons en oeuvre là où nous sommes. Dans notre vie quotidienne. Dans nos engagements associatifs. Dans nos engagements professionnels. Dans nos engagements politiques.

C’est pourquoi, en cette rentrée, j’ai souhaité lancer une démarche singulière de débats et de réflexions ouvertes à celles et ceux qui le souhaitent.

Un appel à réfléchir ensemble sans tabou… un appel à inventer, challenger, disrupter, ce que l’on sait, ce que l’on pense savoir, ce que l’on projette. D’octobre à juin : 258 jours de débats, de rencontres, et de production d’idées en collectif pour ouvrir les écoutilles et approfondir au fur et à mesure ce qui nous rassemble pour Nantes.

Cette proposition s’adresse à tous les amoureux de Nantes, ceux et celles qui veulent participer à l’écriture de son avenir, en faire un territoire inspirant.

Je vous invite à phosphorer collectivement car vous le savez, je fais confiance aux vertus du collectif et à la diversité des points de vue pour enrichir le cap que je propose.

⇒ Retrouvez le document de présentation du Nantes Labo 258