Les productions collectives issues des ateliers

Retrouvez ci-dessous les productions collectives issues des différents ateliers :

>> Atelier numéro 1 : Nantes dans 10 ans, 1ère ville de France non sexiste ! Partie 1 / Partie 2 / Partie 3

>> Atelier numéro 2  : Accessibilité universelle : ville inclusive – accès à tout, pour tous : aux savoirs, à la culture, aux services ! Partie 1 / Partie 2

>> Atelier numéro 3 : Nantes, ville zéro carbone ?

>> Atelier numéro 4 : Nantes, vi(ll)e de mes rêves ?

>> Atelier numéro 5 :  Nantes dans 10 ans : toutes et tous acteurs ou actrices de la ville ?

>> Atelier numéro 6 : Nantes dans 10 ans : un embarcadère vers l’imaginaire !

>> Atelier numéro 7 : Ville à plusieurs vitesses

La Sécurité à Nantes

>> Atelier co-animé par Cécile De Oliveira et Pierre Massé.

⇒ Pour participer, contactez le Nantes Labo :
nanteslabo258@gmail.com

La sécurité est un droit qui doit être garanti à chacune et chacun. Pour y parvenir, des réponses adaptées et efficaces doivent être apportées, tenant compte du contexte local et de l’évolution de la délinquance.

C’est particulièrement vrai à Nantes, ville dynamique, en croissance, qui est à ce titre confrontée à des problématiques de sécurité inédites et à l’acuité de questions qui se posent de plus longue date.

Naturellement, une Ville ne peut apporter toutes les réponses, car la garantie de la sécurité relève d’une compétence de l’État. Mais elle a un rôle à jouer, en proximité, notamment par le développement de la prévention, par une présence efficace sur le terrain, en étant également aiguillon auprès des autres acteurs de la sécurité publique.

Il nous faut donc imaginer des réponses en prise avec les réalités de notre territoire et les attentes des habitants.

C’est de cela que nous débattrons ensemble, dans cet atelier sur la Sécurité.

Nantes et l’Europe

>> Atelier co-animé par Lisa Thomas et Philippe Malinge.

⇒ Pour participer, contactez directement le binôme organisateur :
Atelier258europe@europagora.eu

Prochaines réunions (18h30/20h15) :
– mardi 12 mars
– mardi 2 avril
– mardi 9 avril
(lieu communiqué prochainement aux personnes inscrites à l’atelier)

L’enjeu ? Faire de l’Europe une réalité concrète positive pour les citoyens nantais.
• Comment développer une citoyenneté européenne dans notre Ville et plus particulièrement en direction des personnes les plus éloignées de l’Europe ?
• Comment croiser les initiatives des diverses institutions nantaises, des associations, des citoyens, des entreprises pour créer une synergie de réflexions et d’actions ?
• Comment favoriser encore davantage les échanges de jeunes en Europe ?
• Comment développer les échanges d’expériences entre métropoles européennes, en lien avec les divers acteurs locaux, afin d’enrichir nos réflexions ?

Année après année on assiste, en Europe, à une augmentation de la population urbaine (actuellement environ 75%). Les métropoles concentrent les problèmes et inventent les solutions. Elles sont une formidable source d’inspiration et d’expériences, à croiser avec notre « ADN Nantais ».

Ceci est une trame de réflexions… non limitatives ! Nous comptons sur vous pour les enrichir !

 

Nantes : The Workplace

>> Atelier co-animé par Anne Brochard et Franck Truong.

⇒ Pour participer, contactez directement le binôme organisateur :
franck.truong@free.fr

Informations sur l’atelier :
Nantes, The Workplace, c’est un atelier pour échanger, proposer et imaginer le rôle que la Ville de Nantes peut jouer demain sur la question centrale du travail.
Nantes, The Workplace, c’est un atelier avec un anglicisme assumé parque l’avenir économique d’une ville, l’attractivité d’un territoire et la vie se déclinent désormais dans un monde du travail ouvert.
Nantes, The Workplace, c’est une manière différente d’aborder le travail, une approche originale qui consiste à aborder le travail sous l’angle d’un lieu,d’ un espace de vie, d’une ville.

Conciliation des temps, équilibre vie privée/vie professionnelle, attractivité, nouvelles formes de travail,mixité, qualité de vie … venez imaginer avec nous comment nous allons travailler demain à Nantes. Quelles pistes pour agir sur le travail à Nantes, prévenir ses faiblesses et surtout renforcer ses atouts ?

Première réunion : lundi 25 février à 18h30 à Nantes

Nantes dans 10 ans : toutes et tous acteurs ou actrices de la ville ?

>> Atelier co-animé par Simon Robic et Laurent Mareschal.

Les défis qui engagent des changements de comportement profonds et donc l’implication de tous, la frustration que crée la politique-spectacle telle qu’elle se déploie à la télévision, les possibilités d’information, d’association et de partage de moyens ouvertes par les nouvelles technologies, tout cela crée une appétence et des opportunités pour de nouvelles formes de participation à la vie de la cité, concrètes et locales.

Une ville qui prospère est-elle une ville qui invente collectivement au quotidien et à toutes les échelles ? Nantes bénéficie déjà d’un riche tissu associatif et fait une priorité du dialogue citoyen et de co-construction de projets.

Pourquoi et comment créer un climat encore plus favorable aux initiatives individuelles ou collectives ? Qu’est-ce qui fait qu’on se sent autorisé à agir ? Comment s’assurer que toutes les catégories sociales et tous les territoires se retrouvent dans le mouvement de la ville ? Quel accès au savoir et à l’information mettre en place ? Et si tous et toutes deviennent acteurs ou actrices de la ville, quel rôle pour la puissance publique ? Comment ne pas laisser sur le bas côté ceux qui ne peuvent pas ou qui sciemment ne veulent pas s’investir ?

⇒ Pour participer, envoyez un message à :
ateliernanteslabo258@gmail.com

Calendrier des ateliers :
1er atelier : 22 octobre, 18h30 – lieu à définir
2ème atelier le 13 novembre, 18h30
3ème atelier le 26 novembre, 18h30
4ème atelier le 10 décembre, 18h30
5ème atelier le 7 janvier, 18h30
Rendu le 21 janvier

Ville à plusieurs vitesses

 

>> Atelier co-animé par Michel Cocotier & Thierry Deprost.

Nantes, synonyme de ville où il fait bon vivre pour tous, serait, avant tout, une ville où chacun se sent à son aise, dans l’espace public comme privé, en famille, seul ou entre amis. Nantes, présente l’image d’une ville solidaire, qui met en œuvre une politique volontariste en faveur de l’intégration, de l’accès au logement, du « prendre soin », de la participation citoyenne.

Mais, dans la réalité, qu’en est-il vraiment ?

Entre les minorités et les plus pauvres qui subissent souvent le processus de relégation dans les cités d’habitat social, les classes moyennes qui quittent les grands ensembles pour rejoindre les communes avoisinantes, et le centre ville investi par une population aisée, dans un entre-soi sélectif… la ville de Nantes ne risque-t-elle pas, à terme, de se conjuguer à plusieurs vitesses ?

Que ce soit par les études, l’emploi, l’accès au logement, aux outils culturels, par la maîtrise de codes nouveaux et essentiels, l’ascenseur social semble, en certains endroits en panne. Les populations les plus exposées, la jeunesse, les oubliés des périphéries ou des quartiers mal réputés, mais aussi les personnes âgées, celles en rupture de lien social ont tous l’impression que certains domaines ne leur sont plus accessibles.

N’y-a-t-il pas un risque pour Nantes d’ainsi perdre sa capacité à « faire société » ? Quelles sont les menaces à anticiper ? Quelle vision en termes de mixité sociale ? Sur quelles valeurs se fonde-t-on ? Qu’est-ce qui donne envie aux Nantais de vivre ensemble ?

Le « Vivre Ensemble » reste-t-il toujours un objectif partagé ? Enviable ? Atteignable ?

Qui doit prendre en main ces attentes et comment ?

Comment faciliter la mobilité, élever la capacité de pouvoir des habitants, unifier la ville, assurer une réelle mixité sociale ? Quelle est la réponse la mieux appropriée au niveau de la Ville de Nantes pour favoriser la mixité sociale ? Avec quels partenaires ?

Quel(s) (nouveaux) levier(s) mettre en œuvre avec le logement, l’école et l’emploi pour réduire ces fractures dans la ville, pour créer de nouvelles solidarités entre Nantaises et Nantais ? Comment développer des pratiques innovantes en allant à la rencontre des personnes isolées ?

Le numérique pourrait certainement jouer un rôle pour favoriser une ville inclusive, mais lequel ? Mais la numérisation croissante ne risque-elle pas de creuser les inégalités ? Pour les personnes en grande précarité, l’usage des services dématérialisés nécessite un bagage cognitif, une sociabilité mais aussi un recours à des équipements parfois inaccessible. Comment mettre le numérique au service de la réduction des fractures sociales et culturelles ? Quels sont les atouts du numérique pour réduire la fracture sociale ?

Projet d’organisation de l’Atelier : réunion mensuelle, commissions thématiques, interview de regards croisés d’acteurs « clefs » nantais. Principe de liberté du contenu et du mode de faire. Rendu prévisionnel courant janvier 2019.

⇒ Pour participer, envoyez un message à  :
ateliernanteslabo258@gmail.com

Dates des ateliers :
– jeudi 15 novembre 2018 (18h30-20h30)
– samedi 15 décembre 2018 (10h-12h)
– jeudi 10 janvier 2019 (18h30-20h30)