>> Atelier co-animé par Benoît Furet et Brigitte Perroin-Verbe depuis le 15 octobre 2018

L’atelier a restitué ses premiers résultats le 21 janvier 2019 lors de la seconde Labo-Soirée et a décidé de poursuivre le travail. Une nouvelle réunion se tiendra courant février afin que chaque sous-groupe rende sa contribution, d’en faire une synthèse collective des idées et propositions et d’aller les confronter auprès d’acteurs et d’associations qualifiés du territoire sous forme de rencontres et d’auditions.

⇒ Pour rejoindre la dynamique engagée, contactez directement le binôme organisateur :
brigitte.perrouinverbe@chu-nantes.fr
Benoit.Furet@univ-nantes.fr

Description de l’atelier :

La ville inclusive ??? Voici une proposition de définition : Le concept de la « ville inclusive » se définit comme la capacité d’une ville à intégrer et respecter les droits et devoirs de chacun dans l’environnement urbain et à offrir des modes de vie équitables pour tous, une égalité des droits et des chances en considérant les enjeux climatiques, environnementaux et sociaux…

La Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées   (Nations Unies) a réaffirmé en  2011, le caractère universel, indivisible, interdépendant et indissociable de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales et la nécessité d’en garantir la pleine jouissance aux personnes handicapées sans discrimination.

Elle rappelle en outre l’évolution du concept de handicap qui n’est plus considéré comme un attribut de la personne ( Classification internationale du Fonctionnement, Organisation Mondiale de la Santé 2001) mais comme la résultante de l’interaction négative entre des personnes présentant des limitations d’activité (difficultés à exécuter une tâche ou une action) et les barrières comportementales (attitudes de discrimination) et environnementales qui font obstacle à leur pleine et effective participation sur la base  de l’égalité avec les autres.

La ville inclusive est une ville dans laquelle aucune catégorie d’habitants n’est exclue du développement urbain. Elle favorise l’accès aux services essentiels pour le plus grand nombre et en particulier pour les populations les plus vulnérables. Elle encourage également l’implication des citoyens et de toutes ses parties prenantes dans son fonctionnement.

Cet atelier s’adresse à TOUS les citoyens. En effet, cette problématique concerne tout le monde… nous sommes tous concernés, directement ou indirectement, par nos proches, nos collègues ou nos connaissances, nous sommes tous handicapés à un degré plus ou moins grand. Mais il ne faut pas oublier que la vie, les incidents, les accidents, les années… nous amènerons TOUS, sans exception, à un moment de la vie, d’être individuellement concerné par cette problématique de ville inclusive ce qui en fait une thématique commune à tous les citoyens. La ville inclusive n’est donc pas seulement une réponse à une minorité (15 % de la population présente un handicap) mais facilite la vie de tous.

Cet atelier nous souhaitons le rendre le plus ACTIF possible…

Nous proposons plusieurs ateliers et sujet de thématiques à abordées qui bien évidement seront retravaillés conjointement dès une première rencontre :

• L’atelier : Vie ma vie dans ma ville…

Des groupes de personnes handicapées et de « valides » en situation de « non-valides », accompagnées de spécialistes vont mener des « City Trip » dans lesquels ils vont se filmer afin de réaliser des « rapports d’étonnement » et des constatations sur : les pbs d’accessibilité, de déplacement, mais aussi d’incivilité ou autres…

>> Livrables : Les vidéos.

• L’atelier : Les technologies avancées, comme le numérique, la robotique… aux services du développement de l’accessibilité universelle. 

Les thèmes possibles : 
– Une appli de Nantes Dans Ma Poche spécifique pour les déplacements (stationnements, facilités par problème…).
– Une appli spécifique pour constater et répertorier les problèmes (comme certaines associations ou groupes de cyclistes et utilisateurs de vélos le font).
– De nouvelles places de stationnement « intelligentes et connectées » (à piloter par son smartphone ou autre.
– Pilotage des bornes d’accès au centre ville.

>> Livrables : Les cahiers des charges des innovations.

• L’atelier : « Recherche, Interdisciplinarité et Handicap ». L’idée est de favoriser le montage de projets interdisciplinaires et multipartenaires regroupant, universités ou écoles, entreprises, organismes et collectivités pour développer des projets communs et spécifiques à la ville inclusive… 

Les thèmes possibles :
– Développer une résidence connectée à morphologie optimale pour personnes handicapées (comme le projet de l’habitat social réalisé par impression3D robotisée YHNOVA Batiprint3D).
– Des projets potentiels en lien avec ISITE NEXT… autour du cluster FAME.
– Des toilettes universelles…

>> Livrables : Des propositions de mise en réseau et des propositions de projets collectifs concrets à cours termes.

• D’autres thèmes ont été évoqués : logement, emploi et sensibilisation au handicap.

Références : 

Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
Convention relative aux droits des personnes handicapées
Rapport mondial sur le handicap